Hôpital Tambacounda

La refonte des unités maternité et pédiatrie de l’hôpital de Tambacounda

Nous avons lancé notre plus grand projet à ce jour avec l’hôpital Tambacounda : la refonte de ses unités de maternité et de pédiatrie. Lors d’une visite à l’hôpital en 2017, Le Korsa a clairement compris qu’elles avaient le besoin urgent d’être améliorées. Des familles entraient à l’hôpital avec leur enfant malade et devaient attendre dans le couloir ou à l’extérieur dans la chaleur pendant des heures, sans même une chaise pour s’asseoir. Les enfants admis devaient souvent partager leur lit avec un autre enfant malade. L’hôpital de Tambacounda est le seul lieu de soin dans une très vaste région de l’est du Sénégal, où vivent les 80 000 habitants de la ville de Tambacounda et plus d’un million de personnes dans les régions environnantes et dans une partie du Mali. Il ne dispose que de 150 lits et accueille environ 47 000 patients par an.

Pour améliorer la situation, Le Korsa a lancé, avec le soutien du docteur Thérèse-Aïda Ndiaye, directrice de l’hôpital Tambacounda et de la Fondation Josef et Anni Albers, un concours d’architecture pour concevoir une extension des unités de maternité et de pédiatrie. Dix entreprises différentes ont soumis leur proposition et le jury, composé de membres du personnel du Korsa et de l’hôpital, a retenu celle du cabinet d’architecture Manuel Herz Architects, basé en Suisse, pour son design original et sa cohérence avec l’environnement local. Les travaux ont démarré et devraient s’achever au printemps 2020. (Pour en savoir plus sur ce projet, vous pouvez consulter le site internet de Starting at Zero).

L’histoire du Korsa avec l’hôpital remonte à 2004, lorsque Nick Weber, qui effectuait un voyage avec le Dr Gilles Degois pour une livraison de sang, a pu se rendre compte des difficiles conditions d’accueil et de soin dans le lieu. En plus des conditions matérielles déplorables, beaucoup de personnes ne pouvaient bénéficier de soins, faute d’argent. En 2010, suite à une réunion avec les Dr Patrick Dewavrin et Ammadou Milogo, Le Korsa a noué un partenariat avec l’hôpital pour couvrir les coûts de médicaments pour les patients qui ne peuvent pas les payer. Deux fois par an, nous versons la somme de 5000 dollars et Madame Khady Gueye, chargée de superviser le projet, détermine les besoins des patients les plus pauvres et envoie tous les justificatifs nécessaires au bureau.

En parallèle, grâce à un partenariat avec Project Cure, nous envoyons des containers avec du matériel médical tel que des lits, des tables d’opération et des fournitures de base. Depuis 2015, nous avons envoyé trois conteneurs d’une valeur supérieure à 1,5 million de dollars.